Horizons

L’horizon à perte de vue.
L’horizon comme une frontière mouvante entre le connu et l’inconnu,
l’horizon comme une ligne ténue entre le visible et l’invisible…

Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours été fascinée par l’horizon,
partagée entre l’envie de le contempler indéfiniment
et le désir de le dépasser pour aller vers de nouveaux horizons.
Entre l’immobilité et le mouvement.

Alors ici et là, je suis perpétuellement à la recherche
de cet horizon fugace ou impassible.