Mon grand-père

Mon grand-père, je l’ai à peine connu.

Mon grand-père, quand j’étais petite, il était malade.

Mon grand-père, je ne savais pas qu’il aimait la photographie.

Mon grand-père, il avait une tumeur au cerveau.

Mon grand-père, je ne l’ai jamais vu avec un appareil photo en main.

Mon grand-père, il est mort — j’avais sept ans.

Mon grand-père, j’ai gardé son appareil photo, précieusement.

Pendant des années, je n’osais pas toucher à cet appareil. Je me contentais de le regarder. Et puis j’ai décidé d’inscrire la photographie au cœur de ma vie. J’ai fini par adopter l’appareil de mon grand-père, malgré ses petites défaillances. L’été dernier, j’ai appris que mon grand-père avait eu un laboratoire. Tout son matériel a été exhumé. Je l’ai récupéré, puis je l’ai apprivoisé, prudemment. Dans les quelques cartons qui me sont parvenus, des papiers photographiques. Un peu rongés par les souris. Un peu moisis à cause de l’humidité. Un peu voilés par la lumière intempestive. Mais peu importe. Avec l’appareil photo, c’est à peu près tout ce qu’il me reste de mon grand-père.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s