Nuages

Après. Après, je me suis allongée sur le ponton de bois, au bord de la Marne.

Et j’ai regardé le ciel.

Je déclenchais de temps à autre. Sans réfléchir.

Pour entendre le bruit rassurant de l’appareil photo.

Pour faire défiler la pellicule.

Pour ne pas penser.

Juste des ciels contrastés, sombres et éclatants.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s